qu'est ce que l'agar agar?

L'agar agar est un gélifiant 100% végétal, qui se trouve dans plusieurs algues rouges :

comme la gracilaria :

Ces algues est principalement présente au Japon, l'agar agar est un produit qui nous arrive directement du pays du soleil

levant. Ainsi extrait des algues, on le retrouve, dans des petits sachets,sous forme de poudre blanche.

                            
Cette petite poudre très utilisée en cuisine moléculaire présente plusieurs avantages:
une fois consommé il se gonfle dans l'estomac et forme un gel qui capte les graisses et les sucres.

Impossible à digérer, il s'élimine directement et n'est pas stocké par l'organisme.

En se gonflant il prend la place que ne prendront pas d'autres aliments.

Il est intéressant  diététiquent puisqu'il accélère la satiété retardant la sensation de faim.

Et baisse égalemnet le nombre de calories consommées.
Il peut parfaitement substituer la gélatine.

En y ajoutant un avantages : le fait qu'il ne se compose pas de protéines et qu'il soit antibactérien.

Vous pouvez donc conserver plus longtemps, sans risque, les plats que vous préparez.

L'industrie alimentaire l'utilise beaucoup comme additif dans les glaces ou les bonbons.

Vous le trouverez sous le nom de E406.

L'intérêt réside aussi dans le fait qu'il est totalement inoffensif.
Il y a autant de risque à consommer trop d'agar-agar que de pommes !
Il agit, comme tout aliment à base de fibres, sur le transit intestinal. A trop forte dose, il devient laxatif.

L'agar-agar remplace parfaitement la gélatine. 1 ou 2 g, soit une cuillère à café suffit pour obtenir des flans, gelées ou mousses compacts.

Son utilisation est vraiment simple. Il suffit de faire chauffer un liquide ou toute autre préparation dans une casserole à feu moyen. Aux premiers bouillons, versez 1 ou 2 g d'agar-agar, remuez et versez directement en ramequins. Laissez refroidir et mettez au réfrigérateur pour une nuit. Le lendemain, il ne vous reste plus qu'à démouler.

C'est parce que l'Agar ne fond pas à la même température qu'il gèle, que l'on peut chauffer longuement l'Agar et le maintenir solide à haute température dans une gelée (jusqu'à plus de 70°C) ou au contraire s'il a fondu (jusqu'à 95°C), on peut le maintenir liquide jusqu'à la température de 40°-50°C. On peut ainsi le conserver longuement sous une forme non figée lorsqu'on prépare une écume (spuma) chaude, une chantilly sucrée ou salée. ou encore de réchauffer une mousse stable pour une dégustation chaude. Grâce à l'Agar on peut déguster une mousse produite au dernier moment à partir d'une crème conservée chaude au bain marie, versée sur une assiette chaude, un toast, une soupe ou un café liégeois. L'Agar produit néanmoins un gel réversible à la chaleur : on peut toujours refaire fondre un gel et le rendre coulant. On peut donc préconiser l'Agar en particulier dans le remplacement des gélatines (employer 2 à 3 fois moins d'Agar.)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site